Union des Français de Chine
dont les biens privés ont été spoliés à partir de 1949

Association loi 1901 déclarée le 25 mars 1960

U F C
John Patrick Fano Président
L'Association des Français de Chine défend les intérêts économiques, financiers et culturels des Francais possédant des biens privés et ayant résidé en Chine jusqu'en 1955.




Les biens privés français

. Les biens privés concernent les investissements effectués par les ressortissants français établis dans les anciennes concessions françaises de Chine entre 1849 et 1946.
. Les ressortissants français, riches ou modestes, ont du abandonner progressivement leurs biens après l’instauration du régime communiste en octobre 1949. Les derniers français ont quitté la Chine en 1955.
Leurs biens ont été spoliés par le Gouvernement chinois selon des méthodes décrites dans les documents d’archives diplomatiques du ministère des Affaires Etrangères. Ces biens ont été spoliés sous la contrainte.
. Les biens privés qui ont été spoliés aux français pionniers installés dans les concessions françaises sont essentiellement des immeubles encore existants. La plupart d’entre eux sont classés au patrimoine chinois notamment dans l’ancienne concession française de Shanghaï. C’est la preuve d’une reconnaissance architecturale de qualité.


Image cliquable
Image cliquable

Edité par John Patrick Fano Président

RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile
cookieassistant.com